picto-techno-inno-800Les « Technologies innovantes pour les biothérapies » constituent une véritable boîte à outils (biomarqueurs, vecteurs, dispositifs médicaux, instrumentation, modèles expérimentaux, procédés, solutions logicielles…) pour l‘accompagnement de l’innovation thérapeutique dans le cadre des 3 DAS (Domaines d’Actions Stratégiques) du pôle (Immunobiothérapie, Radiopharmaceutiques, Médecine réparatrice et régénératrice).

Cet axe thématique transversal rassemble de très nombreuses entreprises et  structures de recherche autour de projets structurants d’interface (IRT B Com, LABEX CominLabs, LABEX Lebegue, Symetric, Vectoris) impliquant notamment des acteurs bretons et ligériens.

Son ouverture a été motivée par l’essor de la recherche sur les biomarqueurs pour la médecine personnalisée et par une demande croissante du label du pôle pour des projets au croisement de la santé avec d’autres filières (TIC, électronique, matériaux, nutrition, produits de la mer, Sciences Humaines et Sociales…). Cette initiative se justifie aujourd’hui par la nécessité de développer de nouvelles filières industrielles au travers du croisement des spécialités des régions Pays de la Loire, Bretagne et Centre-Val de Loire et du renforcement des liens avec les pôles de compétitivité au niveau interrégional. Ainsi, le rapprochement avec la Bretagne permettra-t-il de développer des projets à l’interface TIC-santé en lien avec le pôle Images&Réseaux et santé-produits de la mer avec le Pôle Mer Bretagne Atlantique, alors que les interactions avec le Centre-Val de Loire se focaliseront sur l’utilisation des polymères à usage biomédical en lien avec le pole Elastopole. En Région des Pays de la Loire, le partenariat avec le pôle EMC2 sera renforcé sur les volets biomatériaux et électronique pour la santé, tandis que des projets innovants en nutrition-santé seront développés avec le pôle Valorial. Enfin, l’implication des SHS dans les projets d’innovation permettra de faciliter l’acceptation et l’adoption sociétales des thérapies de demain (radiothérapie vectorisée, thérapie cellulaire, thérapie génique) qui sont au cœur de la politique du pôle en matière d’accompagnement de la recherche et de l’innovation

Zoom sur le projet SyMéTRIC

SyMeTRIC est un projet de fédération régional en médecine systémique et vise à exploiter les sciences et les technologies du numérique pour intégrer différentes sources d’information biomédicales afin de construire et valider des modèles et marqueurs de pathologies permettant d’anticiper et d’améliorer la prise en charge et le suivi du patient (diagnostic, prédiction de la réponse thérapeutique, pronostic). Soutenu par la Région Pays de la Loire et porté Richard Redon (Institut du Thorax) et Jérémie Bourdon (Laboratoire d’Informatique de Nantes-LINA), SyMeTRIC implique les équipes de recherche et de soins de l’Institut de Cancérologie de l’Ouest (ICO), de l’Université de Nantes, de l’Université d’Angers, du CHU de Nantes et du CHU d’Angers. A court terme, il vise à démontrer la complémentarité entre différents acteurs régionaux (chercheurs en biologie et informatique, cliniciens, industriels) pour apporter des solutions efficaces et mutualisées d’analyse de données omiques à grande échelle, ainsi que d’intégration et de partage de données biomédicales. A plus long terme, SyMeTRIC vise la structuration des compétences et des moyens régionaux au service du développement de la médecine systémique sur différents champs pathologiques (cancérologie, transplantation, maladies chroniques cardio-vasculaires et respiratoires). Au-delà de la santé, ce projet permettra de développer des collaborations étroites en sciences des données et mathématiques : modélisation de processus biologiques, fouille de données et apprentissage, intelligence artificielle (représentation des connaissances, raisonnement), systèmes distribués et cloud computing (usage, sécurité, efficacité énergétique, mise à l’échelle).