Evenements

Journée Numérique & Santé | L’Intelligence Artificielle au service de la prise en charge du patient

13 septembre
08:45 - 17:00 Institut de Cancérologie de l'Ouest (ICO) - Site René Gauducheau - Boulevard Jacques Monod 44805 Saint Herblain

Comment l’IA contribue à la prise en charge du patient tout au long de sa vie ?

Avec nos experts,  nous décrypterons les apports de l’IA au service de notre santé.

Cette journée est organisée par les pôles de compétitivité Atlanpole Biotherapies et Images & Réseaux, en partenariat avec : l’Institut de Cancérologie de l’Ouest, le pôle de compétitivité TES, Atlanpole, la CCI, ID2santé, le CHU de Nantes, l’Université de Nantes.

Avec la présence exceptionnelle de

Professionnels de santé, chercheurs, entrepreneurs, … Inscrivez-vous dès aujourd’hui !

Au programme [prévisionnel]… Conférences | Témoignages d’experts | Table ronde | Networking | Atelier Hacking Health

  • Accueil à partir de 8h30
  • Ouverture par les organisateurs  |I&R – ABT – ICO|
  • Introduction : c’est quoi l’IA en santé ? L’IA est partout, elle révolutionne la prise en charge du patient. Mais de quoi parle-t-on exactement ? Quels sont les enjeux ? A quoi reconnaît-on de l’IA ?<Intervenant à venir>
  • Présentation de l’institut de Cancérologie de I’Ouest et de l’enjeu de l’utilisation des données pour la prise en charge des patients en cancérologie, illustré avec le projet EPICURE sur le cancer du sein.

Intervenant : Hanane KADAR, Innovation and partnership officer l’Institut de Cancérologie de l’Ouest (ICO).

Docteur (PhD) en sciences et coordinatrice de projets innovants à l’Institut de Cancérologie de l’Ouest. Après avoir travaillé quelques années dans le domaine de la recherche biomédicale, Hanane accompagne aujourd’hui sur le plan scientifique les chercheurs et les équipes médicales de l’ICO au montage de projets innovants. Elle contribue également à la valorisation de leurs travaux et assure l’interface avec les partenaires académiques et industriels.

  • Présentation du projet Digi-NewB

Fabienne PORÉE est Maitre de Conférences au Laboratoire Traitement du Signal et de l’Image, INSERM U1099, à Rennes.

Le projet Digi-NewB a pour objectif d’améliorer les soins aux nouveau-nés prématurés, grâce à une nouvelle génération de système de surveillance. Le projet se focalise en particulier sur l’amélioration de la prévention et du traitement des infections ainsi que sur une meilleure connaissance de la maturation du nouveau-né.

  • Présentation du Health Data Hub

Stéphanie COMBES, responsable du Health Data Hub au sein du Ministère des Solidarités et de la Santé.

Le « Health Data Hub » a pour objectif de favoriser l’utilisation et de multiplier les possibilités d’exploitation des données de santé, en particulier dans les domaines de la recherche, de l’appui au personnel de santé, du pilotage du système de santé, du suivi et de l’information des patients.

  • Table ronde : comment mettre en place de l’IA dans un établissement de santé ? Est ce que l’IA va résoudre tous vos problèmes ? Si oui, comment procéder pour mettre en place de l’IA ?
    Durant cette table ronde nous aborderons les questions suivantes :  quels sont les prérequis ? Quels outils et infrastructures ? Quelles sont les compétences clés ? Quelle est la perception des patients ?

Marianne BOURDON,

(PhD), chercheur en psycho-oncologie à l’ICO. Marianne est rattachée au laboratoire UMR INSERM 1246 SPHERE (methodS in Patients-centered outcomes and HEalth ResEarch ; Université de Nantes, Université de Tours). Elle nous parlera de la perception des patients au travers du projet BIOPIC (représentation des big data par des patients atteints de cancer) dont le but est d’aider la réflexion éthique sur l’usage des big data en cancérologie (programme data santé).

.

Mathieu GALTIER, Responsable projet chez OWKIN. Matieu est ingénieur scientifique ayant une thèse en Machine Learning (Apprentissage statistique). Après plusieurs années dans la recherche académique, il travaille désormais pour des startups manipulant l’intelligence artificielle dans l’univers de la santé.

 

Jean-Christophe MESTRES, Healthcare & Life Sciences Executive ArchitectGISC Healthcare chez IBM (Solution design for Healthcare, Social, Life Sciences, Clinical Genomics)

 

 

  • La boîte à outils pour développer l’IA dans votre organisation

MICROSOFT AZURE, Antoine DENIS, Directeur solutions de santé chez Microsoft Azure, Antoine nous présentera les activités de Microsoft dédiées à l’IA en santé et les façons de collaborer avec Microsoft.

 

 

IRT B<>Com, présentation de “B<>Com *AI*”, Carole LE GOFF Sales and Marketing Manager, Healthcare, AI

 

 

  • Ils partagent leurs expériences

« La seconde vie des données de soins  au CHU de Nantes: un entrepôt de données entre gouvernance médiée, technique IA, et information patient », Matilde KARAKACHOFF, en charges des  Statistiques – Epidémiologie – Epidémiologie Génétique au CHU de Nantes. Statisticienne, graduée  à l’Université « La Sapienza » de Rome, ingénieur de recherche au CNRS – Italie, à Rome d’abord et à Pise ensuite.  Matilde Karakachoff a pris part à la mise en place des observatoires pour la surveillance et l’analyse du phénomène des toxicomanies, au niveau régionale, nationale et européen, au sein de l’equipe de recherche en santé publique et épidémiologie de l’Institut de Physiologie Clinique.
A l’Institut du Thorax, unité de recherche Inserm à Nantes, Matilde a participé à la création d’une base des données génétiques représentative de la population française et travaillé pendant dix ans en épidémiologie spatiale et génétique. Depuis un an à la Clinique des données du CHU de Nantes, Matilde contribue à l’ouverture et l’utilisation de l’entrepôt des données biomédicales nantais (EDBN). Dans une dynamique qui associe tous les chu et centres anti-cancéreux de l’Ouest, l’accès et la maitrise des données en santé est aujourd’hui un enjeu majeur pour les structures de soins. C’est dans ce sens que le CHU de Nantes s’est doté d’un nouveau service fondamental : un entrepôt de données biomédicales issues du soin au CHU de Nantes (EDBN), dont l’accès est médié par la Clinique des données. Il intègre les données médicales et administratives de l’hôpital, en fournissant au même temps un outil de requête aux chercheurs dans le domaine de l’épidémiologie et de la recherche clinique. Matilde nous expliquera le fonctionnement de cet entrepôt de données.

  • Déjeuner & Networking
  • Atelier Hacking Health

En continuité des tables-rondes et discussions de la matinée, en partenariat avec Hacking Health, nous vous proposons de vous immerger dans un expérience de co-création pour identifier des projets utilisant l’IA pour répondre à des besoins concrets des acteurs de la santé.

A partir de cas réels vécus dans le milieu de la santé, vous imaginerez des solutions mettant en œuvre des outils d’intelligence artificielle. Pour cela, nous utiliserons des techniques d’animation transversales et collaboratives développées par  Hacking Health.

Hacking Health est un organisme sans but lucratif dont la mission est de favoriser le développement d’innovations transversales entre les différentes parties prenantes des enjeux de santé (acteurs publiques, chercheurs, industriels de l’équipement, industrie pharmaceutique, designers etc.). Née en 2012 à Montréal (Canada), l’organisation a essaimée pour être maintenant représentée dans une cinquantaine de villes dans le monde dont six en France.

Inscription GRATUIT POUR LES MEMBRES DES PÔLES abt / i&R / TES
PAYANT POUR LES NON-MEMBRES [50 €]

Comment se rendre à l’ICO

Sur le périphérique nantais ouest, sortir à la porte n°33 (porte d’Armor) et suivre la direction : « Hôpital Nord – Laënnec ». Temps de trajet centre-ville/ICO: 30 min

 

Prendre la ligne n°1 du tramway direction « François Mitterrand » jusqu’au terminus, puis prendre le bus n°93 direction « CHU Nord – Hôpital Laennec ». Un bus tous les 1/4 d’heure. Temps de trajet centre-ville/ICO: entre 40 et 50 minutes de la gare