Actualités

Oncologie digestive : l’ANSM donne son accord pour l’étude clinique PROPERTY du CHU de Nantes

22 novembre 2021

L’Agence Nationale de Sécurité du Médicament et des Produits de Santé a donné son accord à l’étude clinique PROPERTY du CHU de Nantes, destinée à évaluer la neurotoxicité chez des patients atteints de cancer gastro-intestinal métastasique prenant Phycocare® ou un placebo pendant une chimiothérapie à base d’oxaliplatine. Cette étude en double-aveugle contre placebo, randomisée, impliquera 7 hôpitaux en France. Les premiers patients seront recrutés en janvier 2022. L’étude vise à mesurer un effet de Phycocare® sur la réduction des neuropathies périphériques.

Cet effet secondaire fréquent de la chimiothérapie par oxaliplatine peut provoquer des troubles de la sensibilité et de la motricité de plus ou moins longue durée, affectant la qualité de vie du patient. Actuellement, aucun traitement n’est validé pour la prise en charge de cet effet secondaire.

Phycocare® est un extrait liquide de la microalgue spiruline, fortement dosé en phycocyanine, molécule bioactive principale de la spiruline, issu des recherches d’AlgoSource. Une pré-étude clinique en double-aveugle randomisée contre placebo, menée par AlgoSource et le Laboratoire Biofortis-Mérieux entre 2016 et 2018 a d’ores et déjà validé des propriétés antioxydantes et de protection contre le stress oxydatif de Spirulysat®, le complément alimentaire phare de l’entreprise.

L’hypothèse de l’étude est que la phycocyanine pourrait offrir une protection contre les neuropathies périphériques induite par les chimiothérapies par oxaliplatine. C’est la première fois que des extraits de microalgues seront testés en Europe sur des patients atteints de cancers. Cette étude permettra d’élargir les connaissances scientifiques et médicales en matière de qualité de vie des patients et s’inscrit dans la vision d’AlgoSource, la Santé par les microalgues.